• Beloeil, Aubechies, Ellignies-Ste-Anne, Rameignies,Thumaide et Wadelincourt: à vos poubelles!

    Ce jeudi 1er novembre étant bien entendu férié, il n'y aura pas de ramassage d'immondices sur les communes de Beloeil, Aubechies, Ellignies-Ste-Anne, Rameignies, Thumaide et Wadelincourt. Le ramassage est avancé d'un jour, soit ce mercredi après 6h.

    Notons aussi que le parc à conteneurs de la rue du Sarrazin à Quevaucamps sera fermé jeudi, mais aussi vendredi. Prenez vos précautions...

  • Beloeil-Stambruges: Battues de chasse prévues

    Des battues de chasse sont prévues dans le bois de Beloeil ce mercredi 31 octobre. Evitez donc d'y laisser se promener  vos enfants et vos animaux de compagnie...

  • E42: Les travaux sont terminés

    Avec à peine trois jours ouvrables de retard sur le délai prévu, les deux bandes de circulation de la E42 entre Harchies et Pommeroeul sont terminées.

    Dès lors, on roule normalement aussi dans l'autre sens, les deux bandes habituelles étant de nouveau d'usage.


    OUF.

  • FOOT - Beloeil B - Druart remplace Blavier: “ Pour sortir un max de jeunes ”

    <P><LEGENDE>Revoilà Dominique à Belœil.</LEGENDE><CREDIT> b.l.</CREDIT> </P>

    Revoilà Dominique à Belœil. b.l.

    Pascal Blavier démissionnaire, c'est Dominique Druart qui reprendra le groupe dès ce mardi: . “ Belœil, c’est un club qui me tient à cœur. C’est là que j’ai commencé ma carrière d’entraîneur d’équipe première. Et puis, c’est assez proche de mon domicile, ce qui n’est pas négligeable. ”

    Pour son nouveau challenge, Dominique Druart misera avant tout sur les jeunes. “ Avec l’aide de quelques garçons plus matures et expérimentés du noyau, j’ai pour objectif d’en faire percer un maximum. Mais le tout sans mettre trop de pression. ”

    Nord-Eclair de ce 25/10/12.

  • Tribunal correctionnel: l’épileptique avait bu du pastis

     

    <P>Énervé parce que malade ou ivre? </P>

    Énervé parce que malade ou ivre?

    Le 27 novembre 2011, la voiture conduite par Sébastien Sarot (29 ans) heurtait violemment un poteau électrique sur la route qui relie Bernissart à Belœil. Un peu moins d’un an plus tard, le jeune Basèclois a été invité à comparaître devant le tribunal correctionnel de Tournai devant lequel il est poursuivi pour coups et blessures, rébellion, outrages et conduite en état d’ivresse.

    Bien qu’il ait avoué avoir bu plusieurs verres de pastis durant les heures qui ont précédé l’accident, le jeune homme dit qu’il a été victime d’une crise d’épilepsie au volant. Mais, à l’arrivée des policiers, il était très énervé.

    Il accuse les policiers de l’avoir traité comme un bandit. “ Les policiers m’ont plaqué au sol, m’ont menotté les pieds et les mains pour me mettre en cellule. J’étais frigorifié et plein de sang car ma tête avait frappé contre la vitre du combi de police ”. L’homme se plaint aussi du confort des cellules du commissariat de Bernissart.“ Une cellule n’est pas une chambre dans un hôtel quatre étoiles ”, lui rappelle Véronique Hanton.

    La magistrate explique que son attitude envers les services de secours était lamentable et qu’il s’est cogné lui-même la tête contre la fenêtre du combi de police. Ces derniers voulaient l’évacuer car le poteau électrique menaçait de lui tomber sur la tête. Mais il continuait à les insulter en les traitant de “ sales flics ”.

    Le ministère public a requis 12 mois de prison, en n’étant pas opposé à un sursis probatoire, mais a surtout demandé qu’il soit déchu de son permis de conduire. Boire ou conduire, il faut choisir !

    Jugement le 19 novembre.

     

    Énervé parce que malade ou ivre?

  • Beloeil: Les agences immobilières ne veulent que l'argent bloqué du CPAS

     

    <P>“ Que de l’argent bloqué! ”<CREDIT> B.L.</CREDIT> </P>

    “ Que de l’argent bloqué! ” B.L.

    A Belœil, les agences immobilières de la zone n’acceptent pas “ ce type de garantie locative ”, explique-t-on au CPAS. “ Elles veulent de l’argent bloqué ”. Les bénéficiaires sont alors dans l’obligation de se tourner vers des “ propriétaires conciliants ”. Ils renvoient vers la ligne téléphonique du CPAS qui tente de les convaincre. “ Nous leur expliquons alors, que notre garantie locative est aussi sûre qu’une autre ”, commente un travailleur social. “ Ils ne sont en aucun cas lésés, puisque nous nous engageons à payer pour notre bénéficiaire. Celui-ci nous rembourse ensuite, selon ce qu’il gagne ”.

    Le CPAS doit parfois faire des entorses à son règlement:“ Il est déjà arrivé, de manière exceptionnelle, que le CPAS donne de l’argent et non une simple lettre d’engagement, comme à l’accoutumée. Ceci est rare et permet d’éviter la rue à des familles avec enfants.

    Lire l'article complet dans le Nord-Eclair du 28/10/12.

     

  • FOOT - Beloeil B - Blavier s'en va: "“Mon message ne passait plus ”

    DSC_0657.JPG

    Dimanche, Pascal Blavier a vécu son dernier match sur le banc de l’équipe B de Belœil. Après trois saisons de coaching, le tacticien a décidé de remettre sa démission aux dirigeants de l’union. “ Je voulais déjà arrêter à la fin de la saison dernière”, commente l’intéressé. “ Ce n’est donc pas nouveau et ça n’a pas étonné le président. Mon discours dans le vestiaire n’était plus efficace. Je ne savais plus faire passer un message. Les joueurs ne faisaient plus les efforts nécessaires sur le terrain. C’était devenu systématique. À l’entraînement comme en match, il y avait un laisser aller qui devenait vraiment insupportable. Des mauvaises habitudes s’étaient vraiment installées dans le groupe. ”

    Pascal Blavier quitte ainsi le club qu’il a côtoyé pendant cinq ans. “ Belœil est le premier club que j’aie entraîné. Je ne le quitte pas de gaieté de coeur, mais continuer dans ces conditions aurait vraiment été difficile. C’est une déception, mais j’espère que mon départ va amener un changement et dynamiser à nouveau l’équipe. Pour le moment, je ne cherche pas spécialement un nouveau club. Le monde des entraîneurs a changé et j’analyserai attentivement les éventuelles propositions d’un club avant d’accepter.

  • E42: Attention radar

    Des contrôles auront lieu cet après-midi sur l'autoroute E42 entre Hautrage et Basècles, dans le sens Mons-Tournai donc. Levez le pied!

  • Foot - Un coup franc indirect pour faute de main dans la surface!

    Battus 2-1 à Béclers, les Thumaidiens criaient au scandale au terme de la partie. Un premier pénalty leur a été refusé à juste titre puisque la faute avait été commise en dehors du rectangle. Les supporters n'en avaient pas la certitude mais notre photo ne laisse aucun doute. Par contre, il y avait bien pénalty sur la deuxième phase de jeu, un défenseur de Béclers touchant le ballon de la main. L'homme en orange, pris au dépourvu et visiblement décidé à ne pas siffler de pénalty, a donné un... coup franc indirect aux vert et rouge! Interrogé par les joueurs, il ne pouvait se justifier. La réaction de Jean Deman, le coach provisoirement démissionnaire de Thumaide, qui suivait la rencontre depuis l'extérieur du terrain, en disait long sur l'incohérence de cette décission.

    Nous avons tenté de demander son point de vue à l'arbitre mais il s'est rapidement réfugié dans son vestiaire après la rencontre.

    Retrouver toutes les photos de ce match en cliquant à droite.

    DSC_0332.JPGLa faute pour laquelle les Thumaidiens réclamaient un pénalty... à tort.

    DSC_0348.JPGLe coup franc indirect sifflé par l'arbitre pour une faute de main sans doute...

  • FOOT: Beloeil s'impose et Thumaide s'incline

    Les Beloeillois ont gagné 1-3 à Soignies et Thumaide s'est incliné 2-1 à Béclers, avec un fait de jeu assez incroyable.

    Le compte-rendu de Thumaide et toutes les photos en cours de soirée.