• Plongeons-nous dans les Temps modernes

  • Chute du mur de... Basècles!

    Dans le cadre de la rénovation du cœur du village de Basècles, les services communaux aménagent un passage piétons entre la Grand-Place et la porte à Camps. Ce vendredi 29 avril, à 15 h 30, aura lieu la démolition du dernier mur qui sépare encore les deux parties centrales du village. C'est une étape importante des travaux dont la fin est prévue en juin prochain. Le Collège communal vous invite à assister à cette « ouverture officielle » : un événement unique dans l'histoire de Basècles qui permettra sans aucun doute de faciliter la mobilité, tant en matière de stationnement que de circulation des piétons.

  • Beach volley de la ducasse de Basècles: inscrivez-vous!

    Pour la première fois cette année, la ducasse de Basècles organise son premier beach volley suivi d'une soirée Sunset (80-90) animée par Frisko. Entrée 5 euros pour les garçons et gratuite pour les filles ! - QUAND ? : 14 mai 2016 de 9h à 18h30. - OU ? : Place de Basècles (7971) - PRIX : 40 euros par équipe de maximum 6 joueurs (40 euros comprenant 1 boisson et 1 pain saucisse par joueur). Le paiement (à effectuer avant le 5 mai MAXIMUM) confirme votre inscription ! (BE76 0689 0441 5495 : n'oubliez pas le nom d'équipe et le nom du capitaine en communication) OU payer en liquide à Nicolas Cultiaux avant le 5 mai également. - ORGANISATION : 2 terrains. 2 catégories (confirmés et loisirs). 8 équipes par catégorie. 7 matchs par équipe de 2x7 minutes. 4 contre 4. Chaque équipe arbitre au minimum 3 fois. Présence à 8h30. Remise des prix à 18h30. CONTACT : Nicolas (0470/62.54.40) Joé (0478/40.32.87) En espérant vous voir nombreux en ce weekend de Pentecôte. Venez tous avec votre bonne humeur ! Nous vous attendons tous, joueurs et non joueurs, pour trinquer sous le soleil, les pieds dans le sable!

  • Carrefours des générations

    Le samedi 23 avril de 8h30 à 18h, la commune de Beloeil organisera sa deuxième édition de l’opération « Carrefours des générations » sur la place de Basècles ainsi que dans les bâtiments communaux se trouvant en périphérie de celle-ci. Pour l’occasion, de nombreux acteurs sociaux, culturels et associatifs locaux se sont joints à cette initiative en vue de renforcer et de favoriser les échanges entre les générations. Ainsi le public, âgé de 0 à 99 ans, pourra participer à diverses activités didactiques (entièrement gratuites) comme des initiations aux jeux de cartes, à la couture, à la cuisine, à un atelier grimages, à la présentation des gestes de premiers secours, à l’apprentissage de la respiration yogique, au jardinage, à des représentations artistiques avec une chorale et un groupe de danses folkloriques… Et enfin, à 17h15, un lâcher de ballons viendra clôturer cette belle journée placée sous le signe de la convivialité. Programme complet sur le site www.beloeil.be - Renseignements au 069/36.06.10 ou au 069/44.69.04.

  • US Thumaide cherche jeunes recrues

    Le club de Thumaide cherche des jeunes recrues.

  • Le sabbat des sorcières dans le bois de Stambruges

    Le jour du Sabbat à minuit, les sorcières, montées sur des manches à balai, se donnent rendez-vous au Rond à Sorcières pour y danser des rondes et commercer avec le diable. C'était dans le bois de Stambruges, à la croisée de la route du Bosquet et de la route du Nac (Grande Avenue-Happart). Quand on passait au Rond à Sorcières, c'était rapidement avec des pensées de frayeur, d'autant plus qu'à la brune on y voyait parfois un homme coiffé d'un grand chapeau verdâtre à larges bords. C'était le diable en personne. Elles passaient dans l'air en poussant des cris. Quand le vent sifflait, nos ancêtres disaient qu'on entendait la musique que faisaient les sorciers et les sorcières se rendant au Sabbat dans la forêt. Ils criaient à nos ancêtres terrifies : ' Gages, Gages ', et il fallait aussitôt leur jeter quelque chose.A l'appel de leur maître, elles se retrouvent dans le village. De lieu en lieu elles s'adonnent à des rites secrets auxquels elles seules ont droit d'assister. Les malheureux qui s'y trouvent mêlés, volontairement ou par mégarde, sont condamnés à garder le silence au risque de voir la colère du Diable se déchaîner sur eux. Au cours de leurs périgrinations, elles débauchent l'Autorité et pervertissent les braves gens. Les badaux regrettent bien vite leur arrogance et leur témérité. Elles ont l'air bonhomme sous leurs chevelures ébouriffées ! Mais ne vous y trompez pas. Ce sont là de véritables démons et vous vous souviendrez longtemps de leur passage si elles s'approchent de vous... Une fois les soeurs réunies, elles se dirigent vers le bois où commence le Sabbat. On n'y juge personne, on parle peu, on ne brûle aucune sorcière. Bien au contraire ! Celles-ci prennent un malin plaisir à défier les flammes en lançant leur cri perçant. Les danses maléfiques et les envoûtements se succèdent au son de la trompette du Diable. Quiconque ose troubler la cérémonie risque de s'en mordre les doigts. Car s'il est une chose que nos sorcières détestent par dessus tout, c'est d'être dérangées durant leurs ébats. Il n'est d'ailleurs pas rare, les jours de Sabbat, de trouver, à l'orée du bois, de pauvres hères peu prudents qui, par curiosité, se sont approchés trop près et se sont laissés entraîner dans les joutes démoniaques. Leur mine défaite porte la marque du feu et leur regard vide ne laisse aucun doute sur la punition infligée. Programme du jour:17H déambulation et formation du cortège dans les rue du village,21H sabbat autour du grand feu.Parcours fléché! Bar et barbecue sur place !

  • Voici l'ordre du jour du prochain conseil communal de 20 avril

    Le Collège communal convoque le Conseil communal pour la 1ère fois à la séance qui aura lieu le mercredi 20 avril 2016, à 18 heures, à l’ancienne Maison communale de Basècles, salle du Conseil communal. 01. Procès-verbal de la séance du 16.03.2016. Examen. Décision. 02. PATRIMOINE COMMUNAL Mise à disposition de locaux communaux à des sociétés de l’Entité. Examen. Décision. * ASBL Office du Tourisme * ASBL Ecole du cirque Ball’Istik * ASBL Harmonie de Basècles 03. ACCUEIL EXTRASCOLAIRE Programme de Coordination Locale pour l’Enfance (CLE) 2016-2021. Examen. Décision 04. Renouvellement adhésion à l’ASBL Contrat de Rivière Haine. Examen. Décision. 05. CULTES a) Comptes fabriciens 2015. Examen. Décision. b) Budget 2016 – Fabrique d’Elise Saint-Pancrace de Thumaide. Examen. Décision. c) Eglise Protestante Unie de Péruwelz. Compte 2015. Examen. Décision. 06. OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC a) Beloeil – Section de Basècles – Mise en place d’un stationnement pour personne handicapée dans la rue des Préaux, le long du numéro 58. Examen. Décision. b) Beloeil – Section de Stambruges – RN505 – Mise en place d’une limitation de vitesse à 70km/h. Examen. Décision. 07. FINANCES COMMUNALES a) Contribution financière 2016 à la Zone de Police de Beloeil – Leuze-en-Hainaut. Arrêté d’approbation de Monsieur le Gouverneur du Hainaut. b) Dotation 2016 à la Zone de Secours Wallonie-Picarde. Arrêté de Monsieur le Gouverneur - Communication. 08. MARCHES PUBLICS a) Lutte contre les inondations et coulées boueuses sur le village d’Ellignies-Sainte-Anne – Délégation pour la maîtrise d’ouvrage. Examen. Décision. b) Construction d’un réfectoire. Ecole de Beloeil (PPT). Conditions et mode de passation du marché. Examen. Décision. 09. Question(s) orale(s) d’actualité des Conseillers communaux. 10. Présentation par Messieurs le Président et le Commandant de la Zone de Secours Wallonie-Picarde des changements structurels et mesures d’optimalisation de cette zone. HUIS-CLOS 11. ENSEIGNEMENT Ratification de désignations effectuées par le Collège communal. Examen. Décision. 12. ACADEMIE DE MUSIQUE Ratification d’une désignation effectuée par le Collège communal. Examen. Décision.

  • Grand nettoyage de printemps à Beloeil

  • "Nos cimetières sont des lieux de vie"

    Le vendredi 22 avril 2016 à 18h30, à la Maison du Village de Wadelincourt, une conférence destinée à la population et intitulée « Nos cimetières sont des lieux de vie » sera présentée par Monsieur Xavier DEFLORENNE, Coordinateur de la Cellule de Gestion du Patrimoine funéraire du Service Public de Wallonie. Le cimetière a toujours eu pour principale fonction celle du souvenir et de la mémoire. II représente, en effet, le dernier lieu de recueillement et l'occasion d'apporter à nos défunts le respect qu'ils méritent. Depuis l'entrée en vigueur du décret wallon du 6 mars 2009, d'importantes adaptations ont été apportées afin de redynamiser nos cimetières. C'est pourquoi, toutes les communes sont à présent tenues d'établir des registres reprenant chaque sépulture existante. La gestion communale des cimetières est certes complexe. Une tâche d'autant plus ardue que, jusqu'ici, la Commune ne disposait pas de cartographie à l'appui permettant de répertorier les concessions et facilitant la gestion quotidienne des services communaux. Ce travail considérable sera divisé en plusieurs étapes allant de la réalisation de photos sur terrain, l'établisse-ment d'un lien entre les concessions encodées dans le système informatique et leur emplacement dans le cimetière jusqu'à un encodage final qui permettra une vision claire et précise de l'occupation des cimetières. Préalablement à ce travail, l'étape de l'affichage pour « constat d'abandon de sépulture » a déjà commencé dans notre commune, dans les cimetières de Rameignies, Wadelincourt et Ellignies-Sainte-Anne. Pour ceux et celles qui se questionnent par rapport à cela, ces avis ont été apposés dans le but d'inviter le titulaire de la concession à prendre contact avec l'administration communale pour éclaircir la situation de la concession Pour rappel : « l'entretien des sépultures sur terrain concédé, incombe à toute personne intéressée, visée à l'article L 1232-1, 9 0 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation (titulaire de la concession, ses héritiers ou bénéficiaires, toute personne non apparentée, administrations, associations concernées par un monument ayant une valeur historique ou artistique). » L'état d'abandon est constaté par un acte du Bourgmestre ou de son délégué. Une copie de l'acte est affichée pendant un an sur le lieu de sépulture et à l'entrée du cimetière. À défaut de remise en état à l'expiration de ce délai, la sépulture revient au gestionnaire public qui peut à nouveau en disposer. Aussi, la commune met tout en œuvre pour se diriger vers une gestion plus écologique et paysagère des cimetières. Des projets de création d'ossuaires et d'extension sont d'ailleurs en cours afin de redessiner un nouveau visage à nos cimetières. A VOS AGENDAS !