Témoignage exclusif de Madame Hautem, de la bijouterie basècloise

"Le 28 août 2013 ,mon épouse et moi- même,avons été pris en otages,ligotés pistolet, sur la tempe pendant +- 35 minutes,

La Police Judiciaire de Tournai ,de première intervention a très
bien fait son travail.
Le chef de bande ,(3 bandits) a formellement été identifié,sur photo,
par rapport à un panel de photos présenté par la Police de première intervention.

Des portraits robots réalistes ont été réalisés des 2 autres truands.
reconnus par des citoyens qui ont été bousculés par ces derniers lors de leur fuite,,,un jour de marché ,en tout tranquillité!!!!!.

L'affaire a été transmise à un autre groupe de Policier dont un Commissaire de la Judiciaire de Tournai.Nous pensions que l'enquête continuait.

Intrigué par l'extrême lenteur de l'enquête,un an après,nous nous sommes rendu compte qu'il n'y avait plus d'enquête sérieuse.

-Aucun avis de recherche dans l'espace SCHENGEN,on nous l'avait pourtant certifié,(des policiers assermentés).

-Aucun contact avec Interpol,L’Angleterre ne fait pas partie de l'Espace SCHENGEN.

-PAS de recherche sur le site Police .be, ou sont répertorié tous les avis de recherches avec photos.

Nous nous sommes plaint,auprès du Parquet de Tournai,un Juge d'Instruction a été nommé.

La qualité de l'enquête n'a pas évolué!!!!!!.

Il y a quelques mois UN NON LIEU ,a été prononcé..

Nous vous laissons chers concitoyens à vos réflexions."

LA BIJOUTERIE BAHRI-HAUTEM à BASECLES

Les commentaires sont fermés.