• Les histoires insolites de Stambruges!

    Promenade contée : les histoires insolites de Stambruges…terre de légendes

    Partons écouter Paule Ma, native du village et conteuse hors pair et ses collègues dans cette forêt de Stambruges qui ne manque pas de légendes et d’histoires insolites. Afin d’optimaliser le confort d’écoute, nous ferons au moins 2 groupes (capacité 30 à 35 personnes par groupe).

    Cette activité s’inscrit dans l’année à thème mis sur pied par le Commissariat Général au Tourisme « La Wallonie insolite ».

    Départ à 10h00 (RV à la Mer de Sable, pavillons) pour une promenade de 2 heures environ. Le verre de l’amitié sera servi après la promenade contée.

    Tarif : 3 €/adulte, 1,50 €/enfant.

    Renseignements : Carmelina, Office du Tourisme de Beloeil, rue du Château 27 à 7970 BELOEIL.
    Tél : 069/68.95.16 e-mail : carmelina.ricotta@beloeil.be ou tourisme.beloeil@skynet.be

  • Splendide!

  • LE moment convivial par excellence

  • Fééries à Beloeil

  • Tournoi foot

  • Breendonck et Huizingen

  • Vous voulez vous essayer au foot?

  • Elles commerçaient avec le diable...

    Les Sorcières de Stambruges vous invitent le 5 mai à leur 30ème sabbat accompagné des Macrales d'Ermeton sur Biert !

    Midi repas comprenant apéro, jambon à l’os, frites, salade. Prix: 15€ adulte et 10€ enfant.
    Réservation chez Mr Croes Roger 069/575465
    Ramassage et déambulation à partir de 17h dans le centre du village.
    21H traditionnel grand feu.

    Le jour du Sabbat à minuit, les sorcières, montées sur des manches à balai, se donnent rendez-vous au Rond à Sorcières pour y danser des rondes et commercer avec le diable. c'était dans le bois de Stambruges, à la croisée de la route du Bosquet et de la route du Nac (Grande Avenue-Happart).
    Quand on passait au Rond à Sorcières, c'était rapidement avec des pensées de frayeur, d'autant plus qu'à la brune on y voyait parfois un homme coiffé d'un grand chapeau verdâtre à larges bords. c'était le diable en personne.
    Elles passaient dans l'air en poussant des cris. Quand le vent sifflait, nos ancêtres disaient qu'on entendait la musique que faisaient les sorciers et les sorcières se rendant au Sabbat dans la forêt. Ils criaient à nos ancêtres terrifies : ' Gages, Gages ', et il fallait aussitôt leur jeter quelque chose.

  • Jeux intervillages à Stambruges