PARCOURS D'ARTISTES - Pierre Marie Sprockeels, avocat et amateur d'art

Un avocat amoureux de ce qui est beau   DSC_6073.jpg

                                                  Photo Bernard Libert

Portrait

 

Pierre-Marie Sprockeels avocat et amateur d’art

 

* >Origines: ce Stambrugeois d’adoption est d’origine flamande. Il vient de Bruxelles et s’est installé dans l’entité de Belœil en 1994.

* >Profession: avocat. Un métier qu’il exerce toujours malgré ses engagements dans le parcours d’artistes. “ Je m’organise et, pendant les trois mois de préparatifs, je travaille davantage ”, précise Pierre-Marie Sprockeels.

* >Une sensibilité artistique? Pas vraiment, selon l’intéressé. “ Je suis tout simplement un inconditionnel de la beauté: l’art, mais aussi le vin, les livres, la cuisine... Je possède 15 à 20 services différents pour dresser mes assiettes en jonglant avec les couleurs et les matières ”.

* >Dur avec Belœil? “ Quand on parle de cité princière ”, précise-t-il, “ cela me fait hurler de rire. Je rêve de mieux pour notre région. Mais c’est à nous aussi, les habitants, de faire quelque chose pour attirer davantage de monde dans l’entité. Je crois que le parcours d’artistes y contribue ”.

 

Découverte culinaire de l’entité: miam!

Petit coup de gueule de l’organisateur: “ Il n’y a qu’un seul hôtel dans la région et encore de capacité réduite et plus de restaurant digne de ce nom ”, estime Pierre-Marie Sprockeels. Pour pallier ce second manque, quatre endroits de l’entité ont décidé de concocter un repas spécialement pour le parcours d’artistes: un menu oriental chez Haubourdin à Belœil, un menu campagnard à la “ Table du boucher ” à Quevaucamps, un menu traditionnel à la “ Taverne le Curoir ” à Aubechies et, enfin, un menu bio chez Pierre-Marie Sprockeels à Stambruges.

Les commentaires sont fermés.