Jack Daie nommé commandant des pompiers... pour la 2e fois!

 

Les pompiers de Belœil retrouvent leur chef. (Photo: Bernard Libert) Photo Bernard Libert
 

 

La nomination du “ nouveau ” commandant des pompiers de Belœil ne se sera, décidément, pas faite sans heurt... Nommé à ce poste, en septembre 2011, Jack Daie avait vu cette décision cassée en avril 2012 pour des raisons de “ cafouillages ” administratifs.

 

Un coup dur pour cet habitant d’Ellignies-Sainte-Anne, pompier volontaire depuis des années, et qui avait quitté son poste dans le secteur automobile pour assumer ses nouvelles fonctions.

Cassée par le gouverneur, sa nomination ne posait aucun problème de fond: le nouveau commandant avait satisfait à l’ensemble des critères exigés par la fonction. Mais c’est au niveau de la procédure de recrutement que plusieurs erreurs avaient été commises: dans le libellé de l’appel à candidat lancé par la commune de Belœil, de même que dans le compte rendu des résultats de chaque candidat... Ces deux points n’étaient pas tout à fait conformes à la législation ce qui avait motivé la décision du gouverneur de la Province.

Bref, il a fallu tout recommencer. Et un mois plus tard, après avoir, à nouveau, passé les épreuves et réussi l’examen en tête, Jack Daie redevient officiellement commandant des pompiers de Belœil. Ne reste qu’à obtenir l’aval du gouverneur de la Province... Cette fois, promet-on à Belœil, cela ne devrait plus poser de problème.

                                                                                                                               sudpresse.be

Les commentaires sont fermés.