Ce Basèclois a tenté de tuer son épouse malade

Pénible histoire devant le tribunal correctionnel de Tournai. Michel (prénom d'emprunt) est poursuivi pour une tentative d’homicide commise en novembre 2014 sur son épouse, dans leur maison de Basècles. Denise était malade, amputée. C’est alors que l’on évoquait son placement en maison de soins que le vieil homme aurait porté des coups de couteau à Françoise (emprunt également). À sa demande ? C’est toute la question.

Michel n’a rien d’un criminel. Jamais, dans sa longue vie, il n’a eu à répondre de quoi que ce soit devant la justice. Mais le voilà pourtant aujourd’hui poursuivi pour une tentative d’homicide sur son épouse, Françoise. Des faits commis en novembre 2014. La victime, malade, handicapée depuis une amputation, est décédée quatre mois après les faits, en mars 2015. Non pas des coups de couteau portés par son mari, mais des suites de sa longue maladie.

A lire en détail dans le Nord-Eclair de ce mardi.

Les commentaires sont fermés.