• Pour rendre Beloeil plus propre

    Céline Corman et 1h pour ma Ville vous proposent le dimanche 17 Mars de venir les rejoindre avec votre famille pendant une heure pour rendre notre ville encore plus propre... Nous effectuerons un parcours dans Beloeil pour ramasser les déchets qui trainent dans nos rues... Nous fournirons sacs et gants afin de les ramasser.
    Si chacun de nous se responsabilise, la ville sera à l'image de ce que nous voulons d'elle... Une ville pleine de vie et sans déchets ou presque...

  • Important à savoir pour demain matin: le pont d'Hautrage fermé jusqu'à nouvel ordre

    LE SPW A PRIS LA DECISION, EN URGENCE, DE FERMER LE PONT DE LA ROUTE DE WALLONIE QUI ENJAMBE LE CANAL A HAUTEUR DE LA SORTIE HAUTRAGE (DELHAIZE HAUTRAGE) ET CE JUSQU'A LA CONSTRUCTION D'UN PONT PROVISOIRE QUI DURERA PLUSIEURS MOIS.

    A DATER DE CE 26/02/2019 21.00 HRS CE PONT SERA INTERDIT A LA CIRCULATION DANS LES DEUX SENS.

    DEVIATION MISE EN PLACE VIA LA RUE DE TOURNAI / ROND-POINT DE L'OURS / RUE DEFUISSEAUX / RUE DE CHIEVRES / RUE DE LA CARBO

    Police Boraine


    Voici le communiqué de la SOFICO:

    Le Service public de Wallonie et la Sofico appliquent le principe de précaution

    Le SPW Mobilité et Infrastructures et la Sofico gèrent un peu plus de 5 000 ouvrages d’art en Wallonie. Ces ponts sont régulièrement inspectés afin de surveiller leur état de santé, de prévoir et planifier les entretiens et travaux nécessaires.

    Au lendemain de l’effondrement du pont de Gênes en août 2018, le SPW a décidé de mener une réflexion quant à l’impact des circonstances de cet événement sur la gestion des ponts en Wallonie.

    A la suite des dernières inspections, il apparaît que 3 ouvrages datant des années 50 doivent être fermés à la circulation car ils présentent des défauts importants, concernant principalement des câbles tendus dans le béton qui assurent la stabilité de ces ponts (câbles de post-contrainte).

    Des inspections approfondies sont très difficiles et uniquement partielles en raison de leur structure (certaines parties étant inaccessibles). La défaillance de ces éléments impliquerait un effondrement de l’ouvrage. Malheureusement, celui-ci ne serait pas précédé de signes avant-coureurs. La chute du pont surviendrait donc sans prévenir et de manière brutale. Le SPW Mobilité et Infrastructures et la Sofico ont donc décidé d’appliquer le principe de précaution pour éviter des accidents.

    Les 3 ouvrages concernés sont situés dans le Hainaut. Il s’agit des ponts:

    De la chaussée de Bellevue à Pommeroeul (2000 voitures et 150 poids lourds/jour) ;


    Du Goulet de la darse à Hautrage (8500 véhicules et 500 poids lourds/jour) ;




    De Gouy-lez-Piéton (1850 véhicules/jour).


    Ces 3 ouvrages seront démolis dans les prochains mois. Etant donné l’importance du trafic, un pont provisoire sera rapidement installé à la darse d’Hautrage. Il restera en place durant toute la durée des travaux de construction des nouveaux ouvrages, dans les 3 ans à venir. Concernant les déplacements des piétons et des cyclistes, la situation sera analysée et d’éventuels aménagements seront concertés avec les autorités locales.



    Le SPW Mobilité et Infrastructures et la Sofico collaborent étroitement avec les communes concernées afin de mettre au point des itinéraires de déviations et limiter les désagréments pour les usagers des différentes voiries concernées. La navigation ne sera, quant à elle, pas interrompue, sauf durant les phases de démolition, limitées dans le temps

  • Environs de Beloeil: kids week-end

    Ce sera le samedi 2 et le dimanche 3 mars de 14h à 20hà la salle de sport de Blicquy. Venez découvrir un programme diversifié qui satisfera petits et grands.
    Tout au long de la semaine, on pourra prendre part à différents ateliers: cirque, zumba, jeux en bois, atelier Nerf, danse, atelier culinaire, châteaux gonflables,...
    Lien permanent 0 commentaire

  • APPEL A TEMOINS A BASECLES: connaissez-vous cet homme?

    VIDEO - Vol à main armée dans une bijouterie à Basècles le 18/12/18

    Le mardi 18 décembre 2018 vers 10h00, à Basècles, un vol à main armée a été commis dans une bijouterie située rue Grande.

    Un couple se présente à la porte du commerce. La vendeuse leur ouvre la porte et les deux individus font mines de demander des renseignements sur certains colliers. Après quelques instants, ils se rendent tous les trois vers le fond du commerce où se trouvent d’autres bijoux. Les deux malfrats forcent la vendeuse à se mettre au sol, mais au même moment, un client sonne à la porte d’entrée. Ne voyant pas la vendeuse, le bijoutier descend ouvrir la porte au client, et cherche la vendeuse dans les différentes pièces du commerce. Il finit par se rendre dans le fond du magasin et se retrouve face au voleur qui se rue sur lui. Une bagarre éclate et l’auteur fait usage d’un ‘Taser’ pour maîtriser le bijoutier, et de son arme à feu pour menacer le client. Tous deux sont alors emmenés près de la vendeuse et de la complice.
    Suite à cela, le braqueur fait usage d’un spray pour neutraliser les caméras de surveillance et fouille rapidement le commerce avant de prendre la fuite par l’arrière de l’église.

    L’auteur est âgé d’une trentaine d’années et mesure environ 1m80. Il est de corpulence normale et porte une barbe. A un moment, la femme l’a appelé par le prénom ‘José’. Il était vêtu d’un pantalon kaki à poches, d’une veste foncée et d’un bonnet noir.

    Sa complice est également âgée d’une trentaine d’années. Elle mesure environ 1m70 et a les cheveux noirs, lisses et attachés. Elle était vêtue d’une jupe, d’une veste foncée, d’une longue écharpe grise et de bottes noires avec des brillants. A un moment, elle a justifié son acte car elle allait être expulsée de son domicile.

    Si vous reconnaissez ces deux individus ou si vous avez des informations sur ce fait, veuillez prendre contact avec les enquêteurs.
    Diffusé à la demande du Parquet de Mons – division Tournai - 19/02/19.

  • Théâtre pour les jeunes

    La princesse au petit pois

    Il était une fois un "prince heureux à l'envers" qui, pour être "le plus à l'endroit possible", voulait épouser une vraie princesse.

    Mais où trouver une Princesse, et comment être tout à fait sûr qu'elle était vraie ?

    La version impertinente et virevoltante choisie par la Compagnie Dérivation s'amuse allègrement du conte initial où la morale finale est assuré par un minuscule légume.

    Jouant de la mécanique du vrai et du faux, elle pousse à l'absurde cette histoire de famille, d'amour, et de châteaux.

    Où :
    Centre Culturel 'jean Degouys'
    Rue Joseph Wauters, 20
    7972 Quevaucamps
    Téléphone :
    +32 69 57 63 87 - Réservation préférable
    Tarif :
    12/10€ (prévente); 9€ (membres); 6€ les mois de 26 ans; 1.25€ (Art.27)
    Public :
    à partir de 6 ans
    Internet :
    http://www.culture-beloeil.be

  • Les amis de la nature en conférence

    CONFERENCE 29 MARS 2019 A 19H :
    « LE NORD DE L’ANGLETERRE » Organisée par les Amis de la Nature de Basècles Commentée par Michelle Herphelin
    C’est une région complètement ignorée des tours opérateurs belges. On va à Londres, dans le Kent, en Cornouailles, mais on oublie le reste de l'Angleterre et l'on passe directement à l'Ecosse. En revanche, les touristes britanniques apprécient beaucoup cette contrée et y passent volontiers leurs vacances. Pourquoi ? Des côtes découpées, un relief accidenté, des centaines de lacs, des demeures aristocratiques, de majestueuses cathédrales et les ruines romantiques d'abbayes moyenâgeuses font l'attrait de cette terre, qui connut l'occupation romaine, l'invasion saxonne, les raids vikings et les escarmouches frontalières avec le royaume d'Ecosse.
    Il est vrai que le climat y a mauvaise réputation, mais en deux séjours début juin, nous n'avons pas connu la moindre pluie. On associe aussi le nord à la révolution industrielle. Au 19e siècle, l'essor des mines de charbon et des usines textiles a modifié radicalement la physionomie de certains lieux. Mais, à la suite du déclin ou même de la disparition de ces secteurs, l'activité touristique a pris le relais. Aujourd'hui, les comtés de Cumbria, Northumberland et Yorkshire sont des paradis pour randonneurs. La nature y est sauvegardée dCONFERENCE 29 MARS 2019 A 19H :
    « LE NORD DE L’ANGLETERRE » Organisée par les Amis de la Nature de Basècles Commentée par Michelle Herphelin
    C’est une région complètement ignorée des tours opérateurs belges. On va à Londres, dans le Kent, en Cornouailles, mais on oublie le reste de l'Angleterre et l'on passe directement à l'Ecosse. En revanche, les touristes britanniques apprécient beaucoup cette contrée et y passent volontiers leurs vacances. Pourquoi ? Des côtes découpées, un relief accidenté, des centaines de lacs, des demeures aristocratiques, de majestueuses cathédrales et les ruines romantiques d'abbayes moyenâgeuses font l'attrait de cette terre, qui connut l'occupation romaine, l'invasion saxonne, les raids vikings et les escarmouches frontalières avec le royaume d'Ecosse.
    Il est vrai que le climat y a mauvaise réputation, mais en deux séjours début juin, nous n'avons pas connu la moindre pluie. On associe aussi le nord à la révolution industrielle. Au 19e siècle, l'essor des mines de charbon et des usines textiles a modifié radicalement la physionomie de certains lieux. Mais, à la suite du déclin ou même de la disparition de ces secteurs, l'activité touristique a pris le relais. Aujourd'hui, les comtés de Cumbria, Northumberland et Yorkshire sont des paradis pour randonneurs. La nature y est sauvegardée dans 4 Parcs Nationaux et de nombreux sites, naturels et monumentaux, jouissent de la protection intelligente du National Trust.
    Je vous invite à venir découvrir ces joyaux du patrimoine britannique, ainsi que des paysages de toute beauté.
    Michelle Herphelin
    Informations pratiques :
    Prix : 5 €(Conférence, Collation, Boisson)
    Lieu : Foyer Culturel de Beloeil
    Adresse : 20 rue Joseph-Wauters, 7972 Quevaucamps.
    Inscription pour le 26 mars soit au 069/561294 ou amisdelanaturebasecles@hotmail.com
    ans 4 Parcs Nationaux et de nombreux sites, naturels et monumentaux, jouissent de la protection intelligente du National Trust.
    Je vous invite à venir découvrir ces joyaux du patrimoine britannique, ainsi que des paysages de toute beauté.
    Michelle Herphelin
    Informations pratiques :
    Prix : 5 €(Conférence, Collation, Boisson)
    Lieu : Foyer Culturel de Beloeil
    Adresse : 20 rue Joseph-Wauters, 7972 Quevaucamps.
    Inscription pour le 26 mars soit au 069/561294 ou amisdelanaturebasecles@hotmail.com