- Page 3

  • La rue Viviers au Bois est en colère!

    Nous évoquions ce mardi la fermeture de la rue Viviers au Bois à Beloeil car les services de la ville modifiaient le marquage au sol. Elle a été rouverte le soir-même mais, depuis, la colère gronde.

    Nous sommes allés à la rencontre des riverains: "Ce nouveau marquage induit des risques non pris en compte par le concepteur de ce projet pour tous les usagers de cette rue. Cette route est très fréquentée aux heures de pointe par les bus, les camions, les voitures... Or, la zone de roulage inclut l'accotement. Cela va augmenter les risques pour les piétons. De plus, le nombre de places de stationnement est réduit de moitié. Les riverains vont devoir se battre pour se garer devant chez eux. S'ils veulent décharger des courses, ils ne pourront plus le faire près de leur porte pour la plupart. Enfin, si un cycliste ose s'aventurer dans la rue, il aura l'occasion d'apprécier le nouveau tracé. A ma conaissance, aucune réunion relative à ce dossier n'a été annoncée à la population."

    Une autre riveraine analyse la situation avec nous: "En choisissant de ne plus garer les véhicules que d'un seul côté de la rue, alors qu'il y a autant de maisons de part et d'autre de la chaussée, cela implique que les moins chanceux devront traverser pour passer de leur maison à leur véhicule et de leur véhicule à leur maison! Et cela pendant peut-être de nombreuses années si on n'y change rien. La circulation est importante ici. En plus, les voitures roulent vite. Il y aura des piétons renversés, c'est une certitude."

    La Golf noire qui a dépassé à une vitesse folle un autre véhicule juste devant nos pieds prouve que certains conducteurs sont même franchement inconscients à cet endroit: "Ce genre d'automobiliste finira aussi par percuter un véhicule stationné car les places de parking sont en plus alternées, voire franchement en zig-zag. Et l'espace laissé aux véhicules pour se rabattre est insuffisant. Surtout en ce moment, puisque les pointillés n'ont pas encore été tracés et que les conducteurs sont surpris de se retrouver derrière un véhicule à l'arrêt."

    Nous avons dénombré, ce mercredi à 18 heures, la bagatelle de 16 véhicules mal stationnés dans la rue, dont 3 sur 6 à proximité de la place, la où le manque de places de parking est le plus fort : "Je suis moi-même en infraction mais je viens de passer l'aspirateur sur mes sièges. Je ne vais quand même pas traverser la rue avec ma rallonge électrique! Faisons le compte: parmi mes voisins, il y a 12 voitures pour seulement huit places de parking. Où vont se garer les quatre derniers arrivés?".

    Un troisième riverain entend bien ne pas se laisser faire: "Ces marquages sont dangereux! Ils diminuent le nombre de places pour se parquer et n'est pas du tout adapté à la voirie. Une pétition est en préparation pour retirer cette nouvelle disposition. Pour qui nous prend-on? Un dos d'âne à l'entrée du village aurait été bien plus utile ou même la position d'un flash! Je tiens d'ailleurs à signifier que les riverains n'ont bien entendu pas été informés de cette transformation. A l'approche des élections communales, cela fait mauvais genre..."

    Signalons qu'un radar de dissuasion se trouve déjà à l'entrée de la rue. Sur 10 véhicules qui sont passés à cet endroit devant nous, neuf roulaient au-delà des 50 km/h autorisés. Le seul n'étant pas en infraction était un vélo, le cycliste ayant le sourire aux lèvres en lisant "Vous roulez à 24 km/h, merci". Il ne souriait plus du tout quelques mètres plus loin en débutant son slalom!

    DSC_0072.JPG

    Sur 7 voitures stationnées à cet endroit mercredi à 18 heures, 4 étaient en infraction, notamment cette famille (voiture blanche) contrainte de se garer sur le trottoir face à son domicile pour décharger les courses et éviter ainsi de parcourir plus de 60 mètres pour trouver une place libre!

     

    DSC_0074.JPG

    Toujours pas de pointillés au sol pour indiquer les changements de direction subits.

     

    DSC_0073.JPG

    La place de parking d'une dame handicapée a été supprimée. Elle devra désormais traverser la rue comme la plupart des riverains. Du moins si elle a la chance de trouver une place pas trop loin...

    DSC_0075.JPG

    A l'entrée du village au moins, les places ne manquent pas. Pourtant, là, aucun riverain ou presque ne stationne son véhicule sur la rue puisque toutes les villas possèdent des parkings privatifs au sein de leur propriété. Un comble.

  • Jack Daie nommé commandant des pompiers... pour la 2e fois!

     

    Les pompiers de Belœil retrouvent leur chef. (Photo: Bernard Libert) Photo Bernard Libert
     

     

    La nomination du “ nouveau ” commandant des pompiers de Belœil ne se sera, décidément, pas faite sans heurt... Nommé à ce poste, en septembre 2011, Jack Daie avait vu cette décision cassée en avril 2012 pour des raisons de “ cafouillages ” administratifs.

     

    Un coup dur pour cet habitant d’Ellignies-Sainte-Anne, pompier volontaire depuis des années, et qui avait quitté son poste dans le secteur automobile pour assumer ses nouvelles fonctions.

    Cassée par le gouverneur, sa nomination ne posait aucun problème de fond: le nouveau commandant avait satisfait à l’ensemble des critères exigés par la fonction. Mais c’est au niveau de la procédure de recrutement que plusieurs erreurs avaient été commises: dans le libellé de l’appel à candidat lancé par la commune de Belœil, de même que dans le compte rendu des résultats de chaque candidat... Ces deux points n’étaient pas tout à fait conformes à la législation ce qui avait motivé la décision du gouverneur de la Province.

    Bref, il a fallu tout recommencer. Et un mois plus tard, après avoir, à nouveau, passé les épreuves et réussi l’examen en tête, Jack Daie redevient officiellement commandant des pompiers de Belœil. Ne reste qu’à obtenir l’aval du gouverneur de la Province... Cette fois, promet-on à Belœil, cela ne devrait plus poser de problème.

                                                                                                                                   sudpresse.be

  • Basècles: des gâteaux à choisir sur catalogue

     

    Eric Lebourgeois prépare des mignardises et gâteaux sur commande. (Photo: B. Libert)
     
    Ne cherchez pas son magasin! Ce pâtissier de Basècles n’en possède pas. Il ne travaille que sur commande et prépare, avec des étoiles dans les yeux, des gâteaux pour les moments les plus importants de votre vie ou pour un dîner en famille.

    Avec la saison des mariages qui succède à celle des communions, le carnet de commandes d’Eric Lebourgeois est plutôt bien rempli. Ce week-end, il préparera plusieurs centaines de mignardises, des profiteroles et même des gâteaux glacés spectaculaires, véritables clous des fêtes les plus importantes de votre vie.

    Ce pâtissier s’est en effet spécialisé dans les gâteaux de cérémonie qu’il réalise sur commande uniquement: “ Un choix pour lequel j’ai opté il y a 14 ans sur les conseils de mes anciens patrons ”, confirme Eric Lebourgeois. “ Pendant les fêtes de fin d’année, on travaillait comme des fous... et puis, c’était l’effet Kinder Surprise, comme je l’appelle. On ne savait jamais si certains gâteaux n’allaient pas rester en vitrine ou si, au contraire, nous n’allions pas en manquer ”. En travaillant uniquement à la commande, Eric contourne cette difficulté: “ Ce système garantit aussi l’extrême fraîcheur des produits. J’assure même les livraisons pour les plus grosses commandes et je peux me calquer sur la personnalité des clients pour réaliser le gâteau de leur rêve ”.

    Mais pour goûter à ces petits plaisirs sucrés, le pâtissier encourage les clients à ne pas attendre forcément les grandes occasions: “ Je peux préparer un gâteau pour le repas du dimanche ou des mignardises pour deux personnes ”, confirme-t-il. La seule condition: réserver au plus tard le jeudi. Une nécessité absolue pour que le pâtissier puisse honorer les commandes: “ Je travaille seul... et j’assume aussi bien les fonctions de téléphoniste que de femme de ménage. Les journées sont parfois longues, mais comme j’aime tout maîtriser, cela me convient parfaitement... ”.

    Infos: www.lebourgeois.be ou au 0473/80.16.17.

                                                                                                                                  sudpresse.be

  • Appel à l'aide d'une maman expulsée!

    Affiche A louer.jpgUne mère de famille beloeilloise, que nous appellerons Françoise, a pris contact avec nous. Elle sera expulsée de son domicile en août prochain avec ses trois enfants et son mari: "Nous avions tout pour être heureux et la vie a fait que nous n'avons désormais plus rien", nous a-t-elle dit. "Mon mari et moi tenions un bar dans le centre de Tournai. Nous organisions des soirées à thème et notre chiffre d'affaire était de 6000 euros par semaine. C'est surtout la nuit que notre café cartonnait. Mais lorsque la ville de Tournai a mis en application la fameuse ordonnance obligeant les bars à fermer à 1h du matin en semaine et à 3h le week-end, nos bénéfices sont passés de 6000 à un peu plus de 200 euros. Nous avons dû nous résoudre à déposer le bilan après avoir déjà puisé pendant deux ans dans nos économies."

    Victimes de l'affaire Centea

    Entretemps, en pleine gloire, la famille avait décidé d'acheter une maison à Leuze: "Tout était en ordre et nous étions largement dans les délais pour obtenir le prêt. Mais nous avons été victimes d'une arnaque bancaire dont l'affaire est toujours en justice. L'ayant appris, les propriétaires de la maison ont changé les serrures et nous nous sommes retrouvés à la rue".

    Heureusement, une maison était à louer à Beloeil: "Nous étions dans l'urgence et nous avons signé rapidement. Mais au  fil des mois, nous voyions s'envoler nos économies et depuis quelques temps, il ne nous est plus possible de payer l'énorme loyer de 1000 euros. Je verse au propriétaire ce qu'il me reste à la fin du mois mais je conçois que ce n'est pas suffisant pour lui. Il a donc fait le nécessaire pour nous expulser. Nous passerons au tribunal à la mi-juillet pour nous entendre dire que nous serons tous les cinq à la rue un mois plus tard."

    A Beloeil ou ailleurs, les locations sont hors de prix: "Une petite maison à Stambruges est louée 750 euros! Nous avions un accord verbal avec un propriétaire de l'entité mais lorsque je lui ai dit que je ne pourrais pas payer la garantie locative en une fois, il s'est rétracté. Le CPAS a refusé de nous aider parce qu'en tant qu'invalide, je touche 1400 euros par mois. D'après la personne qui a traité notre dossier, c'est "assez pour élever trois enfants, malgré un mari demandeur d'emploi".... Au FOREM, on nous a même dit que si nous avions été réfugiés politiques, alcooliques ou drogués, nous aurions été pris en charge sans souci..."

    Malgré ses efforts, Michel ne parvient pas à se faire engager: "Mon mari était indépendant puisque le bar était principalement à son nom, et il n'a donc pas droit à la moindre allocation de chômage. Il est pourtant prêt à tout pour travailler mais sans le moindre diplôme, les portes sont souvent fermées. Nous aurions tant besoin d'un salaire supplémentaire..."

    Comment aider cette famille? 

    Si vous possédez ou que vous connaissez quelqu'un qui  possède une maison à louer, avec un loyer de maximum 500 euros par mois, envoyez un mail à l'adresse du blog "blogbeloeil@hotmail.fr". Nous transmettrons à Françoise. Si elle ne peut verser la garantie locative, elle s'engage à payer cent euros de plus par mois jusqu'à ce que la situation soit régularisée. En ce qui concerne Michel, toute offre d'emploi sera la bienvenue. Enfin, si vous avez des vivres qui pourraient profiter à cette famille, faites-le nous savoir aussi. Le frigo est vide. MERCI.

  • Les travaux se poursuivent!

    Si la rue Viviers au Bois à Beloeil est rouverte à tous les véhicules, et pas seulement aux bus, il n'en est pas de même de la bretelle d'autoroute permettant de rejoindre la E 42 en venant de la E 19 à hauteur de Dour. Elle ne sera rouverte que vendredi suite à d'importants travaux de réfection de la voirie. Les véhicules sont toujours déviés vers la sortie 26, ce qui engendre toujours d'importantes files.

  • Basècles: les proprios des huskys lancent leur propre pétition!

    Dandy_Beauty.jpgLes propriétaires des huskys (voir la note du 18 juin dernier "Quatre chiens tueurs sèment la terreur") ont décidé de rédiger leur propre pétition afin qu'ils puissent conserver leurs chiens. Ils avouent les méfaits commis par leurs huskys mais estiment qu'ils ne sont pas dangereux pour l'homme. En voici quelques extraits:

    "Bonjour à tous, je lance cette pétition pour avoir de l’aide car ici je suis propriétaire de 4 huskies sibériens, deux mâles et deux femelles (Daemon, Tanya, Lounna, et le petit dernier Hayko).
    (...)
    Mes chiens sont partis du jardin il y a deux ans et ils ont tué une chèvre de ma voisine. Je me suis sentie très mal !!!
    J’ai effectué des travaux directement en plaçant un chenil. Mais malheureusement, il y a deux mois, mon mâle a trouvé une faille dans le grillage du haut et parti faire un tour dans les jardins de trois voisins. De là il a suivi son instinct et a attaqué des poules, un canard et une biquette de ce fait, je n’ose plus laisser mes chiens dans le chenil tous seul !! Et comme on ne dit jamais deux sans trois dimanche passé, mes deux enfants de 8 et 12 ans on oublié de fermer la porte du jardin accidentellement et, bien évidement, mes chiens non pas fait ni l’une ni deux et sont de nouveaux partis dans les même jardins !!! Je ne savais plus ou me mettre car c’était déjà la troisième fois et j’en suis responsable.
    Mais ils ont ca en eux, le huskie est un chien nordique qui à un instinct de chasse naturel, mais il ne ferait aucun mal a un enfant...ou a un humain.
    Les gens se méfient dans la rue et on fait une première pétition pour me retirer mes chiens ou me les euthanasier car pour eux ils sont eu le goût du sang (...).
    (...) Je fais cette pétition pour qu’on ne salisse pas cette race car ce sont des chiens adorables qui ne feraient pas de mal a qui que ce soit. D'ailleurs on ne peut même pas les considérer comme des chiens de garde car ils aiment touts le monde sauf les volailles !!!!
    Et maintenant la même voisine refait une seconde pétition pour que je clôture mon jardin donc je ne suis pas contraire !! (...)
    Si vous aussi vous possédez un ou plusieurs husky ou même que vous connaissez leur caractère
    ou que vous connaissez les miens, signez svp.
    Pour qu’on ne vienne pas me les enlever. j’ai vraiment besoin de vous pour que je puisse continuer à donner de l’amour a mes loups et qu’ils puissent continuer à être heureux a mes cotés !!"

    Aider moi svp

    Signez si vous n'approuvez pas l'acharnement de cette voisine !!!

    Signez pour ces chiens nordiques pour l’amour qu'il vous apporte !"

                                                                                                            http://11608.lapetition.be/

  • Les "All stars" de basket à Stambruges

    Le 19 mai dernier, le "All stars game Hainaut" posait ses valises au Gymnase campenaire de Stambruges.

    Les meilleurs joueurs de P2 et de P1  de notre basket hennuyer s'affrontaient, avec des concours à trois points et de dunks. 

    Les vidéos sur http://www.youtube.com/watch?v=ldBI7SkC_E4

  • La rue Viviers au bois fermée... sauf pour les bus!

    De nouveaux marquages au sol sont en cours de réalisation sur la route menant de Stambruges à Beloeil, après le carrefour des Ecacheries. La chaussée va être rétrécie de quelques dizaines de centimètres et les places de parking élargies.

    Une déviation (très longue) est en place, alors que cette après-midi, seules deux camionnettes d'ouvriers de la route étaient à l'oeuvre. Inutile de préciser que l'interdiction n'est pas respectée de tous...

    Il est en tout cas curieux de voir une route (a priori) déserte voir sa quiétude troublée à heures régulières par le passage d'un bruyant bus des TEC. DSC_0067.JPG

  • Tournoi international d'indiaka ce week-end à Basècles

    Le club "Indiaka d'or Beloeil" organise son 4e tournoi international ce week-end.

    Si vous voulez découvrir ce sport très à la mode, rendez-vous ce week-end au Hall sportif de Basècles, où évoluent toute la saison les Beloeillois.

    De nombreuses équipes s'affronteront toute la journée de samedi (loisirs et compétition) et de dimanche (compétition seulement). sc488_F.jpg



     

     

     

     


     


  • Travaux et files sur l'autoroute E19

    Sur l'autoroute E19, la fermeture de l'accès à la E42 en direction de Tournai est fermée pour cause de réfection de la chaussée. Une déviation est mise en place vers la sortie de Dour, où les files commençaient déjà à être importantes en ce début d'après-midi. On imagine ce qu'il en sera en pleine heure de pointe!

    Si vous devez revenir vers Beloeil en provenance de Mons, préférez les routes nationales. Les travaux devraient s'achever demain dans l'après-midi.

     

    dépassement-autoroute.jpgimage google