- Page 3

  • THAT'S FOLK!

    That’s Folk 2016 avec I Fratelli Tarzanelli

    Concert + Bal - Le vendredi 2 décembre à 20h au Centre Culturel Jean Degouys - 7972 Quevaucamps

    Une collaboration de la Dapo Hainaut et des Pas d’la Yau avec le Foyer Culturel de Beloeil.

    P1030221_(1)Soirée folk proposée par Pablo Golder et Baltazar Montanaro
    dans le cadre de leur tournée « Antipodes Tour ».

    Depuis une petite dizaine d’années, Pablo Golder et Baltazar Montanaro
    nous font voyager dans leur univers aux influences hongroises et italiennes,
    et aussi danser à l’occasion de bals folk.

    En tournée en France et en Belgique, ils feront une halte à Quevaucamps
    le temps d’une soirée dédiée au folk.
    En première partie, place à la détente et au voyage,
    à l’écoute d’extraits de leur dernier album “Antipodes” ;
    en seconde partie, place à la danse !

    20h concert 21h bal folk

    Entrée : 12€ - 9€ (membres Foyer et Dapo sur présentation de la carte)
    6€ (- de 26 ans) – 1,25€ (Art 27)

    Petite restauration sur place.

  • Encore 11 véhicules en infraction ce mercredi au marché de Beloeil!

    "Une "descente" de police est en cours à proximité du marché de Beloeil. Toutes les voitures mal stationnées sont photographiées et recevront plus tard un PV. Ceci est valable également pour les voitures empiétant sur les rayures face à la Pharmacie Demel. Une fois de plus, on constate que la Police ne fait aucune sensibilisation mais verbalise directement après avoir laissé faire tout et n'importe quoi pendant plusieurs mois voire plusieurs années... " écrivions-nous le 5 octobre à 9h38 sur ce blog. La répression ponctuelle, maître-mot de la Police communale, n'est visiblement pas la solution puisque 11 véhicules étaient encore ce matin à la même heure en situation d'infraction. Heureusement pour leurs propriétaires, les policiers n'avaient pas décidé de venir faire un tour aux abords du marché avec leurs appareils photographiques. Il leur en aurait coûté 55 euros... De quoi faire fuir les clients du marché et le faire disparaître...

  • Invasion de coccinelles à Beloeil: que faire?


    Comme chaque année, début octobre, il se produit un phénomène d’agrégation des coccinelles dans la nature, mais aussi sur les bâtiments. Au premier jour chaud suivant une vague de froid automnale, elles se rassemblent parfois par centaines dans les maisons pour hiverner dans les châssis et à l’intérieur des pièces habitables. Dans 95 % des cas, il s’agit de coccinelles asiatiques.

    Depuis plusieurs jours, Natagora reçoit de nombreux appels de personnes confrontées à des « invasions » de coccinelles dans leur maison. Ces coccinelles asiatiques - Harmonia axyridis – ne sont pas des espèces de chez nous. Originaires des régions montagneuses de l’Asie de l’est, elles ont pour habitude de s'agréger à l'intérieur des fissures pour passer l’hiver à l’abri du gel. En Belgique, faute de montagnes, elles choisissent entre autres les maisons.
    Pierrette Nyssen, entomologiste chez Natagora, rassure : « Les coccinelles ne sont pas dangereuses et ne font pas de dégâts dans les maisons. Si vous n’êtes pas dérangés, vous pouvez franchement les laisser là où elles sont. Il faut en tout cas absolument éviter les pesticides car non seulement les coccinelles y sont peu sensibles, leur morphologie les protégeant des produits chimiques, mais en plus vous allez juste empoisonner votre propre maison et environnement. »
    Natagora donne quand même quelques conseils. Vous pouvez boucher toutes les ouvertures en mettant des moustiquaires aux fenêtres ou de fins grillages devant les ouvertures d’aération des châssis. Pour les capturer (par exemple si on souhaite les déplacer), on peut coincer un bas nylon entre deux éléments du tube de l’aspirateur, pour faire un filtre dans lequel les coccinelles seront récolées, faute de quoi elles ressortent de l’aspirateur. Elles peuvent alors être replacées à l’extérieur dans une boite remplie de papier froissé, boite que l’on protègera du gel en l’enfouissant dans un gros tas de feuilles mortes ou en la plaçant dans un abri de jardin par exemple.
    Ces rassemblements sont très ponctuels, mais une fois qu’un bâtiment est choisi comme gîte, les coccinelles reviennent tous les ans à l’automne. En effet, elles laissent des phéromones particulières sur les lieux de rassemblement, qu’on ne sait pas enlever, à moins de repeindre la façade.
    En savoir plus

    Cette espèce de coccinelle a été importée il y a quelques années dans un but de lutte biologique. Elle était notamment commercialisée auprès de particuliers pour la lutte contre les pucerons. Durant les années 2000, elle s’est progressivement répandue sur tout le territoire belge. Il s’agit d’une espèce invasive, qui entre en concurrence avec nos espèces locales et vont jusqu’à manger leurs larves. Elle s’est répandue à une vitesse fulgurante, amenant à la raréfaction de la coccinelle à deux points - Adalia bipunctata, que l’on peut également retrouver dans les maisons et avec laquelle il ne faut pas la confondre.

    Natagora

  • NAMUR: avis de recherche à diffuser largement

    Vol à main armée à Namur

    Le samedi 18 juin 2016 à 13h20, à Namur, un vol à main armée a été commis au Carrefour Express situé Boulevard du Nord.

    Un individu se rend à la caisse pour payer une marchandise. Il patiente le temps que l'employée encaisse l'argent. Une fois que le tiroir caisse est ouvert, l'individu passe derrière le comptoir en menaçant l'employée d'un couteau. Il prend le contenu de la caisse et prend la fuite en courant.

    L'auteur est âgé entre 20 et 30 ans. Il de corpulence mince et mesure environ 1m60. Il a les cheveux châtain et les oreilles décollées. Au moment des faits, il portait un sweat bleu foncé munie d'une capuche à doublure rouge, une chemise à carreaux, un pantalon foncé et des baskets.

    Témoignages

    Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.

    Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu.